Santal et Chocolat

C'est beaucoup de cuisine, un peu d'impertinence, pas mal de raillerie (surtout si tu es blonde): comment profiter de la vie en la croquant à pleines dents!

26 janvier 2011

Flan d'aubergines et de tomates "qui en jette", façon Parmiggiana!

4

Je ne sais pas si tu le sais, mais moi, mon légume préféré, c'est l'aubergine.

En même temps, je ne vois pas trop comment tu pourrais le savoir. Sinon c'est que tu es Johnny ou ma mère. Et dans ce cas laisse moi te dire que je te fais un bisou. Et puis c'est tout.

Alors.

Revenons à nos moutons (si je puis dire). Ou à nos aubergines (sans procès verbal) plutôt (sans Mickey non plus).

Oulà. Ca ne me réussit pas de choper la grippe, à moi. Bref.

L'aubergine, disais-je, ce merveilleux légume, pour peu qu'il soit un peu cuit je te le mange à toutes les sauces, à tous les plats, à toutes les saveurs.

Ben si. Même en ratatouille. Petite, je triais les légumes pour avoir tous les morceaux des aubergines pour moi toute seule (un brin égoïste, la môme) (mais ma maman faisait déjà exprès de m'en mettre tout plein l'assiette, pour me faire plaisir)...

Donc l'autre jour, quand il a fallu trouver un accompagnement à la fondue bressane qu'on s'est faite à la maison, j'ai tout de suite pensé à un petit gratin, et c'est tout naturellement que l'aubergine, alors que je réfléchissais au menu dans mon lit, est venue à mon esprit (peut-être aussi est-ce à cause de la couleur des murs de la chambre, je sais pas trop).

Bref.

"Eureka!" criais-je alors au milieu de la nuit, laissant à côté de moi un Johnny tout affolé de ce sursaut de génie culinaire nocturne.

"Je vais faire mieux que du gratin, je vais faire un flan de mousse d'aubergines façon parmesane", que je lui ai dit. A johnny. Qui a voulu appeler les urgences en pensant que j'avais une hallucination toxique (la sauce du tacos de la veille était en effet douteuse) (bien que ce soit d'autres troubles gastriques qui apparaissent en général, dans ces cas-là...)

"Meuh non!" que je lui ai répondu. "Laisse-z-y donc travailler tranquillement le pauvre monsieur du kébab d'en bas, kya déjà bien à faire avec tous ces jeunes qui écoutent David Guetta sur leur portable. Point de souci de harissa périmée dans cette illumination."

Et me voici à dériver la recette du gratin d'aubergine à la parmiggianna (parmesan/tomates), à écrabouiller mes pauvrettes et à les noyer dans de l'oeuf battu et de la ricotta bien fraîche.

1

Résultat: goutté et approuvé par tout le monde!

Plus léger que le gratin de par la texture aérienne de cette mousse-flan, on retrouve bien la saveur particulière de la parmesane. L'avantage, c'est que là, ça peut se manger aussi bien chaud que tiède, ou même froid pour l'été, pour un pique-nique chic et original. C'est bien léger et avec un plat un peu lourd ou copieux, c'est parfait comme accompagnement.

Et puis, niveau présentation, c'est top!

Flan d'aubergines, façon Parmiggiana

5

Pour 6 personnes:

1,250kg d'aubergines, 4 tomates, 4 gousses d'ail, 1 bouquet de persil, 4 brins de basilic, 4 oeufs, 100g de ricotta, 75g de provolone, 75g de parmesan, 100g de chapelure, 2 cuil à soupe d'huile d'olive, sel, poivre

Préchauffer le four sur Th6 (180°C). Rincer et sécher les aubergines, choisir les 2 plus longues et les trancher. Saupoudrer d'1 cuil à soupe de gros sel et laisser dégorger 30mn dans une passoire. Puis rincer, égoutter et sécher dans un linge.

Dans une poêle antiadhésive, les faire dorer sur les 2 faces avec 2 cuil à soupe d'huile d'olive. Les retirer du feu et les réserver sur un papier absorbant.

(Astuce: on peut aussi, pour éviter cette étape, utiliser des aubergines surgelés tranchées et grillées)

Envelopper les autres aubergines dans du papier alu après les avoir coupées en 2, et les enfourner pour 30 minutes au four.

Les déballer et retirer la pulpe avec une petite cuillère. Ajouter la ricotta et écraser le tout à la fourchette. Incorporer le provolone et le parmesan râpés, les 2 gousses d'ail hachées, la moitié du persil et du basilic ciselés et enfin les oeufs battus en omelette. Saler et poivrer. Bien mélanger.

Dans un bol, mélanger la chapelure avec les deux dernières gousses d'ail pelées et pressées, et le reste des herbes ciselées.

Tapisser le fond et les bords d'un moule à manqué avec les 2/3 des tranches d'aubergines, en les faisant se chevaucher légèrement. Verser la moitié de la mousse d'aubergines.

Lisser la surface, saupoudrer de chapelure à l'ail, recouvrir avec les tomates coupées en rondelles. Saler et poivrer les tomates, saupoudrer de chapelure.

Recouvrir les tranches de tomates du reste de la crème d'aubergines. Tasser en tapant le fond du moule sur le plan de travail. Lisser la surface. Saupoudrer du reste de chapelure, rabattre les tranches d'aubergines qui dépassent des bords et recouvrir avec les dernières tranches réservées.

Glisser le moule au four pour 40 minutes, cuire à 180°C.

Laisser tiédir avant de démouler sur un plat (merci Arnaud pour cette étape délicate, et désolée pour tes doigts!)

;-)


Commentaires

    il a l'air trop trop bon !

    Posté par clemence, 26 janvier 2011 à 17:59
  • Tout simplement génial, moi je dis vive les inspirations de la nuit !!!!

    Posté par Marjorie, 26 janvier 2011 à 18:00
  • Merci!!!

    Et ben ça fait plaisir de savoir que vous, au moins, vous comprenez mes illuminations tardives (avantage: plus besoin de réveil-matin)


    Bises, et merci!

    Posté par Missrimel, 26 janvier 2011 à 20:07

Poster un commentaire







*******