Santal et Chocolat

C'est beaucoup de cuisine, un peu d'impertinence, pas mal de raillerie (surtout si tu es blonde): comment profiter de la vie en la croquant à pleines dents!

13 avril 2010

Yaourt salé au saumon fumé, sur lit d'oeufs de lumps (on se la joue "titre pompeux" aujourd'hui)

P1190939

L'autre jour, devine quoi, je reçois dans ma boite au lettre un truc complètement bizarre.

Des ferments lactiques ALSA pour fabriquer ses yaourts maison, en sachets monodoses. Si.

P1190917

Y'a plus romantique comme cadeau, on est bien d'accord. Mais bon, on est une femme digne ou on ne l'est pas, et comme tu le sais, je ne me laisse pas démonter facilement. Courageuse (et modeste), mon Leitmotiv dans la vie. C'est quand même pas des petites bactéries lactiques qui vont me faire peur, nom d'un petit bonhomme en mousse (comme dirait Patrick Sébastien).

Alors.

Pour ta culture, très cher lecteur de ce blog (car, hormis tes papilles, on pense AUSSI à tes neurones ici), voilà, en gros, en quoi consiste la fabrication d'un yaourt (maison ou pas, d'ailleurs):

yaourt

La fabrication du yaourt repose sur l’action de bactéries lactiques thermophiles sur les composants du lait qui conduit à l’obtention d’un coagulum de consistance plus ou moins ferme.

Au cours de la fermentation lactique, la production d’acide lactique par les bactéries à partir du sucre du lait, le lactose, modifie la structure des protéines (caséines micellaires) du lait et conduit à la prise en masse de celui-ci. Le coagulum obtenu est ferme, sans exsudation de lactosérum.

Selon le type de yaourts, l’adjonction de sucre, colorants, arômes ou fruits, pulpe de fruits (dans la limite de 30 % en poids du produit fini) se fait avant ou après la fermentation.

Outre le goût acidulé qu’elles confèrent au produit final, les bactéries lui assurent une saveur caractéristique due à la production de composés aromatiques. Certaines souches bactériennes produisent des exopolysaccharides qui, en formant des filaments, contribuent à la viscosité du yaourt.

Source: http://www.inra.fr/la_science_et_vous/apprendre_experimenter/aliments_fermentes/le_yaourt/la_fabrication_du_yaourt_les_connaissances

Bon, OK, je sais bien que tu t'en fiches pas mal. Mais bon, un peu de culture (de bactéries) n'a jamais fait de mal à persone, hein!

Hahaha (si, hahaha).

Mais revenons à nos moutons. Enfin, à nos sachets de ferments lactiques, plutôt.

Ma yaourtière, pour être tout à fait franche avec toi, ça faisait un bail que je l'avais reléguée au fin fond de mon placard de cuisine. Ben oui quoi, je n'ai jamais réussi à obtenir une texture vraiment satisfaisante de yaourt quand je les faisais moi-même.

yaourtiere_moulinex

En général, c'était bien souvent trop liquide, même si le goût y était. C'est pas que, j'aime bien les yaourts un peu liquides, mais je les préfère toutefois avec le caractère bien typique d'un bon bulgare.

Et puis, tant qu'à faire des yaourts, je rêvais d'une texture crémeuse et ontueuse à la Mamie Nova de mon enfance... Le machin liquide qui fait plouf et dégouline de partout avant même que la cuillère n'atteigne ma bouche, c'était pas top. Ni glamour.

Et tu sais bien que le glamour, c'est ma vie. Ni plus ni moins. (Si, tu le sais).

Donc.

CQFD, la yaourtière, au placard. Na.

Sauf que là, ce paquet dans ma boite aux lettres, c'était comme un ultime cri au secours de mes pots en verre au fin fond de leur carton, dans ce placard sombre de ma cuisine high tech... Comme un appel désespéré de mon appareil à yaourt si désireux de me faire plaisir, trop longuement isolé derrière ma friteuse douteuse au panier collant de Végétaline solidifiée...

fond_ecran_le_chat_potte__ne_vous_y_fiez_pas_il_est_sans_pitie

Il n'en fallait pas plus pour que se réveille mon âme charitable et peu rancunnière de bonne samaritaine en puissance.

"Allez", lui dis-je alors, "c'est ta dernière chance, Roberta" (oui, ma yaourtière s'appelle Roberta) (et ma friteuse Chicco, mais on s'en fiche, ici).

Sauf que tu me connais. (Ou tu commences à me connaître)

J'aime bien ne rien faire comme les autres.

Alors que nenni le yaourt à la confiture de fraise ou autre crème vanillée désespérément commune.

Je décidais de me lancer dans la réalisation d'un yaourt salé. Rien que ça.

Ben tu sais quoi?

Avec des pommes de terres nouvelles juste sautées dans un peu d'huile d'olive et d'ail, et une petite salade bien fraîche à la vinaigrette légèrement sucrée (vinaigre balsamique de Modène), c'est juste une tuerie pour une entrée originale, ou un petit plat léger pour le soir.

Texture nickelle, goût parfait, onctuosité impeccable.

P1190941

Roberta est contente. Elle a retrouvée sa place aux côtés de Bébert (mon robot culinaire).

Quand à moi, j'ai adopté les ferments lactiques en sachets, bien plus satisfaisants que le yaourt classique qui donne des résultats trop liquides, ou que les ferments achetés en pharmacie (chers).

Hop!

Yaourt maison salé au saumon fumé et aux oeufs de lumps

P1190931

1 litre de lait entier

1 sachet de ferments lactiques (ALSA)

6 à 8 petites tranches de saumon fumé

1 oignon

2 gousses d'ail

1 cuillère à soupe de piment de Cayenne

1 bouquet de ciboulette

Sel et poivre

*************

Mixer tous les ingrédients au robot.

P1190902

Mettre au fond des pots de yaourt deux à trois cuillères à café d'oeufs de lumps rouges, et remplir de préparation au saumon fumé.

P1190910

Placer les pots ouverts dans la yaourtière, couvrir, brancher, et laisser fermenter 11H à température ambiante.

P1190919

Sur la yourtière va apparaître, au out de quelques heures, une légère condensation qui vous indique que tout se passe bien.

P1190924

Puis fermer les pots et les mettre au réfrigérateur pour 2H au moins, avant de servir...

P1190935

(Article sponsorisé)

Existe en 3 variétés : Mon Yaourt Maison, Mon Bifidus Maison, Mon Yaourt Maison Onctueux
Disponible : Avril  2010 au Rayon Desserts ALSA
Format : 4 sachets, pour réaliser jusqu’à 32 pots
Prix de vente conseillé* : 2,75 euros

Tentez de gagner des paquets de Mon Yaourt Maison ALSA chez d'autres bloggueuses culinaires!

http://okcebon.com/
http://www.papillesetpupilles.fr
http://www.mespetitsbonheurs.com
http://www.audreycuisine.fr
http://recettesnath.over-blog.com/
http://www.mercipourlechocolat.fr/
http://www.chefnini.com



Commentaires

    ...merci pour ces recettes parfumées et

    l'humour modeste qui les accompagne....

    continue, j'adore....

    Posté par Framboise, 08 avril 2010 à 18:11
  • ça fait un moment que les yaourts salés m'intriguent...avec ces saveurs je me laisserais bien tenter!

    Posté par mayacook, 13 avril 2010 à 16:26
  • Tu es décidément très douée ! Une imagination redoutable pour une recette qui me fait fondre de jalousie... Et une grand talent pour l'écriture !

    Posté par zestes2vie, 13 avril 2010 à 22:21
  • Une recette magnifique qui me fait fort envie!!bravo!!bisous!!

    Posté par dani, 13 avril 2010 à 22:24
  • Voilà 1 recette qui m'a l'air excellente...miam!

    Posté par Tap-dance, 14 avril 2010 à 20:10
  • Excellente l'idée du yaourt salé!

    Et encore bravo pour ton humour, j'adore!

    Posté par Choupinette, 15 avril 2010 à 14:51
  • Cela me donne bien envie d'essayer seul soucis ... Je n'ai pas de yaourtière mais qui sait cela viendra peut-être ....

    Bises et surtout continues de nous mettre l'eau à la bouche

    Posté par lolotte, 27 avril 2010 à 12:34
  • J'étais justement à la recherche d'une recette de yaourt salé. je vais donc essayer celle-ci qui me tente bien. Les crevettes sont déposées au dernier moment j'imagine et saupoudrées de... Paprika ?

    Posté par Decodebrouille, 02 septembre 2010 à 11:02
  • woua! je découvre ton blog en cherchant une recette de yaourt salé!
    j'aime! ton humour, ton écriture et ta recette (c'est mieux, non?)
    je n'ai jamais testé le mélange saumon / oignon / ail. c'est pas trop fort en bouche?
    merci de me répondre au plus vite, faut qu eje teste cette semaine avt LE repas de diamche midi ac 11 personnes de plus!

    Posté par sofy, 14 septembre 2010 à 11:52
  • debut!!

    bonjour je viens de m acheter ma yaoutière (12,81 chez leclerc) car avant je faisais au four et pas génial. ta recette je la fais de suite mais sur mon mode d emploi ils mettent de fermer les pots et sur ta photo ils ne sont pas fermés?? on met le couvercle ou pas pôur les faire??

    Posté par ghis, 15 février 2011 à 11:47
  • @ Ghis

    Bonjour Ghis,

    Normalement, on ne doit pas couvrir les pots pendant la "fermentation" des yaourts...
    Les couvercles en sont à mettre qu'à la fin. C'est du moins le cas pour ma yaourtière, mais je pense que ça doit être à peu près pareil pour toutes les marques...

    Bonne fin de journée, et merci de ton passage sur le site!

    Posté par Missrimel, 16 février 2011 à 13:41
  • Hello !
    je découvre aujourd'hui ton blog en cherchant une recette de yaourt salé et c'est vun super endroit que je découvre ! Humour, malice et bonne surprises culinaires. Bravo et merci , je te suivrais dorénavant avec plaisir !

    Posté par Selena, 19 mars 2011 à 13:42
  • Laissez tomber Alsa : y'a mieux !

    Si vous voulez de bons yaourts beaucoup plus sains :

    Arrêtez de faire des yaourts avec les poudres fatiguées, dont je ne suis pas surpris que la plupart des personnes trouvent leurs résultats liquides, ou trop acides.

    Achetez BIOPROTUS 7000, qui contient 7 milliards de ferments lactiques vivants et lyophilisés par sachet, en 7 souches, (et non une seule). Pas besoin que cela provienne d'un magasin Bio, car les bactéries c'est toujours Bio ! Ces sachets sont prévus pour être bus avec un verre d'eau tempérée, (1 par jour), mais je vous propose ici de faire multiplier nos amies les bactéries lactiques probiotiques.

    En pharmacie : 18 Eu, ou a 12 Eu sur le Net. 1 sachet pour un litre de lait toujours entier et à température ambiante, (l'UHT convient très bien et pas besoin de le chauffer), mais jamais d'écrémé. Ajouter l'équivalent d'un pot rempli de lait en poudre, (si possible entier), pour un résultat plus ferme. Tous les ustensiles doivent être parfaitement propres, ainsi que vos mains, comme cela vous pourrez les conserver facilement 15 jours au réfrigérateur à 4 degré C°. Faites-les le soir sans les couvercles et laissez-les tranquille jusqu'au matin, ou vers midi, surtout sans vibrations autour, (machines à laver...). Mettre les couvercles et laisser reposer 4 heures au réfrigérateur.

    Pas nécessaire d'utiliser un sachet de BIOPROTUS 7000 à chaque fournée, parce que les fois suivantes vous pouvez utiliser un des yaourts, jusqu'à 5, 6, ou 7 fournées suivantes, (voir plus).

    En fait, non seulement c'est plus sain que n'importe quel yaourt de tous les commerces du monde, mais en plus c'est économique malgré le prix de départ, puisque :

    1 sachet à 1,80 Eu donnera entre 40 et 56 yaourts, pour 5 à 7 litres de lait entier et un paquet de lait en poudre.

    De cette façon c'est inratable !

    Je précise que je ne travaille pas pour cette entreprise, mais que je tiens à faire partager mon expérience pour le mieux être de tous et de toutes. D'ailleurs, si je travaillais pour eux, je vous dirais d'utiliser 1 sachet minimum à chaque fois, voir pour chaque pot !

    Pour ceux qui veulent les faire avec un yaourt du commerce en remplacement du sachet : je conseille le "Velouté" de Danone, dont la souche est excellente et donne un résultat crémeux.

    Les miens je les fais dans mon ancienne mijoteuse automatique, en première position = 43°, pendant 2 heures + repos, (voir 4 h).

    Bonnes dégustations !

    P.S.: Si vous utilisez la supère yaourtière orange, (ou bleue), des années 70's : La remettre en route le matin et attendre vers midi pour mettre les yaourts au réfrigérateur.

    Posté par Pascalus, 08 juin 2012 à 05:12

Poster un commentaire







*******